fermer
Moi, la peau… …je suis constituée de 3 couches

Moi, la peau… …je suis constituée de 3 couches

14 décembre 2015epidermemicroreliefpeaurides30Commentaires
Lise - peau-0

Moi, la peau, je suis constituée de 3 couches et je vais vous donner quelques détails sur ma couche la plus superficielle, l’épiderme.

lise-epiderm-1

L’épiderme est ma couche la moins épaisse, puisque son épaisseur moyenne va de 0,06 à 1 mm. C’est au niveau de la paume des mains et de la plante des pieds que l’épaisseur est maximale (1 à 2 mm), et au niveau des paupières qu’elle est minimale (0,04 mm).   L’épiderme a 2 faces, l’une superficielle, facile à observer, et l’autre profonde, qui ne peut être observée directement.   La face superficielle est percée de multiples orifices : les orifices pilo-sébacés  (sébum et poils) et les pores sudoraux  (sueur).   Cette face superficielle présente des reliefs particuliers, soit présents dès l’origine, soit acquis au cours de la vie.   Le réseau microdépressionnaire cutané ou microrelief de surface, avec des sillons de premier ordre ou lignes primaires (20 à 100 µm de profondeur) et des sillons de deuxième ordre ou lignes secondaires (5 à 40 µm de profondeur), est un réseau qui existe dès la naissance ; il se modifie au cours du temps, mais son dessin reste similaire.

Le réseau microdépressionnaire cutané ou microrelief de surface

lise-epiderm-2

Le relief acquis, variable en fonction de chacun, ce sont les ridules et les rides (profondes de 100 µm à plusieurs mm).

                          Ridules et rides de la patte d’oie

lise-epiderm-3

La face profonde de mon épiderme, c’est la zone d’amarrage au derme sous jacent, la jonction dermo-épidermique ; sur une coupe verticale elle est ondulée et en 3 dimensions on voit des cônes de derme qui s’imbriquent dans l’épiderme en “doigts de gant”, les papilles dermiques.

La jonction dermo-épidermique et les papilles dermiques

lise-epiderm-4

Mon épiderme comprend plusieurs catégories de cellules vivant en symbiose  (association réciproquement profitable)

  1. les kératinocytes, responsables de la structure et de la dynamique épidermique  (80%)
  2. les mélanocytes, cellules pigmentaires, responsables de la couleur de la peau
  3. les cellules de Langerhans, cellules immunitaires, actives lors des agressions
  4. les cellules de Merkel, liées au sens du toucher

L’épiderme, comme tous les épithéliums, est avasculaire, c’est-à-dire qu’il ne contient aucun vaisseau sanguin : l’apport en oxygène et en nutriments est assuré par les capillaires du derme, à travers la jonction dermo-épidermique ; de même, la détoxication de l’épiderme est elle aussi assurée par le derme.

A SUIVRE : rôle et fonction des différentes cellules de l’épiderme

Lise Agopian

Lise Agopian

Lise Agopian est docteur en dermatologie et en cosmétologie. Après 20 ans dans l’industrie pharmaceutique et cosmétique, elle crée, en 1993, le laboratoire Biophyderm spécialiste des études cliniques. Membre fondateur en 2000 de l’association Cosmed dont elle est vice président, elle est à l’origine, en 2007, de la mise en place de sa première antenne régionale en Languedoc Roussillon, Ocwell.
logo aqmc

Une année 2015 faste en récompense pour le Laboratoire AQMC

BB_creme_avetui_Bioreline

Nouvelle BB-Crème BIORELINE 2 en 1

Commenter